Patrimoine Vaison la RomaineFestival de lacoste 2020
Accueil > Art > Artistes > Manu Dibango : « Je n’avais pas les moyens, et quand je voyais un saxophone, je loupais mes trains, car il brillait … »

Manu Dibango : « Je n’avais pas les moyens, et quand je voyais un saxophone, je loupais mes trains, car il brillait … »

Au festival jazz de Villes sur Auzon, avec Manu Dibango et Dany Doriz issus d’une rencontre de 50 ans d’amitiés, d’humanité et de musiques. « Je n’avais pas les moyens. et quand je voyais un saxophone, je loupais mes trains, car il brillait … »

Partage par la bonne humeur avec ces deux grands musiciens du jazz, sur ces deux instruments qui font partie d’eux respectivement : le saxophone et vibraphone. Rencontre avec Manu Dibango et Dany Doriz – Villes sur Auzon.

Date : 19 août 2014

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner
x

Newsletter

Gardons le lien avec la culture et le patrimoine en Provence. Restez connectés pour être informés des actualités, et s’évader au coeur de notre beau territoire de la Région Sud.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus