Accueil > Art > Artistes > Rencontre avec la chef d’orchestre Débora Waldman : « revisiter le répertoire pour raconter une histoire »

Rencontre avec la chef d’orchestre Débora Waldman : « revisiter le répertoire pour raconter une histoire »

« Revisiter », c’est le prochain concert symphonique de l’Orchestre National Avignon Provence. Regard croisés de grands maîtres de l’histoire musicale pour mieux comprendre le message. Revisiter fait partie des habitudes de Débora Waldman, la première femme chef d’orchestre permanent de France, qui, de « son énergie brésilienne, sa tête européenne et son coeur universel », fait valser sa baguette pour trouver le meilleur message du compositeur à faire passer au public afin de comprendre l’histoire.

« Revisiter » les actualités de l’Orchestre National d’Avignon Provence en ce début décembre 2020 :
Débora Waldman prend la direction musicale de l’Orchestre d’Avignon en septembre dernier. Elle est la première femme chef d’orchestre permanent en France. Autre nouvelle, l’orchestre d’Avignon est labellisé orchestre national par le Ministère de la Culture, début octobre. Après l’annulation des concerts symphoniques prévus en ce début de saison pour une raison que l’on connait tous, l’orchestre d’Avignon prend l’initiative de partager la musique sur le web, parallèlement à un enregistrement consacré à l’histoire musicale autour de Napoléon Ier.

Dans la continuité de l’énergie et la poésie que transmettent les musiciens de l’orchestre d’Avignon, le concert initialement prévu le 4 décembre 2020 aura bien lieu, mais le lendemain, sur vos écrans. Une autre façon de revisiter le concept du spectacle, accessible de ce fait gratuitement et partout depuis chez vous.

Revisiter le répertoire, l’orchestration : la touche personnelle de la chef d’orchestre Débora Waldman

Revisiter, concert symphonique en regards croisés

« Pour ce concert symphonique Revisiter, ce n’est pas moi personnellement qui revisite le répertoire, parce que ça, c’est d’habitude ! C’est impossible à éviter !
Or là c’était précisément entre Haydn et d’autres maîtres de l’Histoire qui ont revisité Haydn. Par exemple, nous avons au programme de ce concert, l’ouverture de Haydn, et Tchaïkovsky qui s’est inspiré d’un thème de Haydn. En deuxième partie, nous avons une symphonie de Haydn et Prokofiev, qui s’est inspiré d’une symphonie classique de Haydn pour sa symphonie N°1 dite classique. Ce sont des regards de maîtres de l’histoire sur l’héritage qu’ils ont reçu.
Ce concert Revisiter, c’est vraiment mettre en perspective ces différents regards, et trouver ce qu’ils ont de commun. C’est très enrichissant ! »

La chef d’orchestre apporte sa touche personnelle en invitant le violoncelliste d’origine brésilienne Antonio Meneses. Une rencontre faite entre la maestro et le musicien voilà 10 ans, à qui elle avait promis de l’inviter en soliste lorsqu’elle serait nommée chef d’orchestre permanent. Parole tenue ! Ce concert sera sous le signe de « l’énergie brésilienne, la tête européenne et le coeur universel ! »

« Revisiter » pour trouver le message du compositeur

Débora Waldman, implicitement, (et elle le reconnait !), apporte sa touche personnelle de manière spontanée à l’orchestration qu’elle dirige. Pourquoi ? Pour trouver le message que souhaite faire passer le compositeur. « Mon rôle est de faire en sorte de trouver ce qui connecte tous les musiciens ensemble et qu’il dégagent autre chose aussi que de jouer simplement de leur instrument. C’est cet autre chose que j’essaie d’amener. Travailler des idées avec les musiciens où chacun doit donner un peu de soi. Le travail du musicien n’est pas simplement de suiveur. Je tiens à dire que tout le monde est important dans l’orchestre. L’Orchestre d’Avignon est constitué de 39 musiciens. 39 individualités importantes. Je suis contente du chemin que l’on est en train de faire … »

L’Orchestre National Avignon Provence vous donne rendez-vous le 5 février 2021 à l’Opéra historique d’Avignon, place de l’Horloge, pour une création mondiale, La femme samouraï.  « L’œuvre de Pierre Thilloy est une fresque musicale tellurique où la transe sonore et visuelle compose une danse initiatique et tribale, une symphonie des sens, un opéra de la sensualité. »

En attendant, restons connectés le samedi 5 décembre à 17 H sur la chaine Youtube de l’Orchestre National d’Avignon Provence, pour savourer ce concert symphonique au coeur universel !

Localisation : Avignon
Date : 2 décembre 2020

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner

Communiquez sur Projecteur TV

ENTREPRISES, COLLECTIVITÉS, ACTEURS CULTURELS
Pour promouvoir votre marque, votre territoire, vos événements

Découvrez nos services

x

Newsletter

Gardons le lien avec la culture et le patrimoine en Provence. Restez connectés pour être informés des actualités, et s’évader au coeur de notre beau territoire de la Région Sud.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus