Feu de Monteux Extrait d’un spectacle monumental inscrit au patrimoine

1 septembre 2017

L’édition 2017 du Feu de Monteux portait cette année sur la magie de la Sorgue, influencé par l’oeuvre Mireille de Frédéric Mistral, ce poète qui reflète la Provence.

Feu d’art et essai depuis les années 2000, le Feu de Monteux s’inscrit au patrimoine de la Ville, capitale de la pyrotechnie.

40 000 spectateurs se sont déplacés de chaque horizons du département du Vaucluse, parfois même des départements limitrophes pour venir apprécier cet événement incontournable d’art visuel, attendu d’année en année.

55 minutes de magie et d’émotion illuminées par :
120 tableaux, 30 000 départs pyrotechniques, 800 kg de poudre, 11 artificiers placés sous la direction de Thierry LEPRETRE, Chef de tir chez « Ruggieri « , 3 ordinateurs, 60 boîtiers informatiques, plus de 800 ordres de tir sur le spectacle en 40 min, 100 000 watts de son.

Cette fantaisie pyrotechnique est orchestrée par l’entreprise RUGGIERI sur un scénario de Christian GROS, maire de la ville.
Après plusieurs mois de réflexion, le scénario élaboré par Christian GROS est complété par un scénario musical signé Serge FOLIE du studio Albedo de Lyon.

Chaque musique ou effet sonore est choisi pour correspondre parfaitement au texte.

C’est sur cet ensemble texte et musique que le chef d’orchestre, David PROTEAU, directeur artistique chez « Ruggieri » – le peintre du ciel comme il est surnommé – imagine ensuite les
effets pyrotechniques qui font de ce rendez-vous incontournable du mois d’août, un moment d’une exceptionnelle émotion.