Saïdou Abatcha, l’humoriste camerounais qui racontait des poèmes

11 mai 2017

Au théâtre Toursky, à Marseille, rencontre avec Saïdou Abatcha, venu rendre visite à son ami Richard Martin directeur du Théâtre, lors de la « Faîtes de la Fraternité », ce 5 mai 2017.

Rencontre hasardeuse en toute fraternité, en terrasse, assis sur un banc au milieu du public, Saïdou Abatcha, humoriste, poète, et philosophe, raconte une histoire de partage, de réflexion, d’amour des autres, de combat de la haine et du fachisme, en jouant avec les mots, les rassemblant les uns avec les autres, à la fois dans sa langue maternelle en camerounais, qu’en français.

 

Des proverbes qui défilent comme le cours d’une rivière à travers cette entrevue, aussi envoûtante à la fois par la rencontre, que par la sagesse des mots engagés pour certains, l’humour se doit d’être enseignement et divertissement .

Patience, sagesse, humilité sont le crédo de Saïdou Abatcha.

« Le savoir, c’est la plus grande des fortunes, on peut le partager sans en rien diminuer …  »