Festival d’Avignon 2017 – Théâtre des Halles direction Alain Timar; 15 spectacles, 8 créations à l’affiche

6 juin 2017

© Jean Pierre Petit

Présentation de la saison d’été au Théâtre des Halles, lors du Festival d’Avignon, 6 au 29 juillet, où la Cité des Papes devient capitale internationale de l’Art Vivant.

 

Sous la direction d‘Alain Timar, le théâtre des Halles poursuit depuis plusieurs décennies un chemin exigeant, se confrontant aux grands textes contemporains tout en se montrant attentif aux écritures et expériences théâtrales nouvelles. Il est de ceux qui privilégient la création, non seulement durant les trois semaines du festival mais toute l’année, dans ce lieu chargé d’histoire, au cœur même de la cité : l’ancien cloître Sainte-Claire, où le poète Pétrarque s’éprit de la jeune Laure un jour d’avril 1327. Aujourd’hui le lieu est constitué de trois espaces de spectacle : la salle Chapelle, la salle Chapitre et le Chapiteau, qui bénéficiera cet été de la climatisation.

 

Du 6 au 29 juillet, le théâtre accueillera au total 15 spectacles, « dont huit créations », s’est plu à souligner Alain Timar au cours de la présentation à la presse du programme estival.
Le directeur du théâtre des Halles reprendra pour sa part le spectacle qui a été créé et présenté à Avignon courant mars : Dans la solitude des champs de coton de Bernard-Marie Koltès. Un texte qui fait désormais partie des classiques du théâtre contemporain. « Nous avons essayé de lui imprimer notre patte » a confié Alain Timar qui a fait appel à deux comédiens qui lui sont chers : Roger Bouvier et Paul Camus, auxquels s’est joint le musicien Pierre-Jules Billon. Le spectacle se déroulera à 17 h Salle Chapitre.

 

Par ailleurs, vendredi 9 juin à 20 h, en prélude au Festival, le Théâtre des Halles accueillera une représentation exceptionnelle (sortie de création) de Cap au Pire. Le metteur en scène Jacques Osinski définit ce texte de Samuel Beckett comme « le voyage d’un homme dans l’univers des mots ». C’est Denis Lavant, seul en scène, qui lui donnera corps et voix. Un grand moment de théâtre en perspective.

 

LA PROGRAMMATION DU FESTIVAL

F(l)ammes – 11 h Salle Chapitre
De et mise en scène Ahmed Madani


A 90 Degrés
(création) – 11 h Salle Chapelle
De et mise en scène Frédérique Keddari-Devisme


Jésus de Marseille
– 11 h Salle Chapiteau
De Serge Valetti – Mise en scène Danièle Israël


Dans un canard
(création) – 14 h Salle Chapitre
De et mise en scène Jean-Daniel Magnin


Juliette et les années 70
(2e volet de la Mate) (création) – 14 h Salle Chapelle
De Flore Lefebvre des Noëttes avec la collaboration artistique de Anne Le Guernec


Vingt ans, et alors
– 14 h Salle Chapiteau
d’après le texte de Don Duyns. Mise en scène Bertrand Cauchois


Dans la solitude des champs de coton
(création) – 17 h Salle Chapitre
De Barnard-Marie Koltès – Mise en scène, scénographie Alain Timar


Toys
: un sombre conte de fées – 17 h Salle Chapelle
De Saviana Stanescu. Mise en scène Gabor Tompa


Esperanza
(création) – 17 h Salle Chapiteau
De Aziz Chouaki. Mise en scène Hovnatan Avedikian


Logiquimpertubabledufou
(création) – 19 h 30 Salle Chapitre
De et mise en scène Zabou Breitman


William’s Slam
– 19 h 30 Salle Chapelle
De Marie-Claire Utz. Mise en scène Vincent Goethals


I feel good
– 19 h 30 Salle Chapiteau
De Aude Léger, Pascal et Vincent Reverte


Cap au Pire
(création) – 22 h Salle Chapitre
De Samuel Beckett. Mise en scène Jacques Osinski. Scénographie Christophe Ouvrard.


Le courage de ma mère
(création) – 22 h Salle Chapelle
De Georges Tabori. Mise en scène David Ajchenbaum


Est-ce qu’un cri de lapin qui se perd dans la nuit peut encore effrayer une carotte ?

22 h Salle Chapiteau
De et mise en scène Antoine Wellens

 

Renseignements et détails de la programmation sur www.theatredeshalles.com