Isle sur la Sorgue, au Centre d’Art de Campredon, rencontre avec Manuel Ruiz-Vida, « Le temps de la peinture »

8 mai 2016

« Le temps de la peinture », exposition de Manuel Ruiz-Vida au Centre d’art Campredon de L’Isle sur la Sorgue, à voir jusqu’au 19 juin. Rencontre avec l’artiste peintre au parcours atypique.

 

D’origine espagnole et né en Valenciennes , Manuel Ruiz-Vida a découvert l’art à l’âge de 11 ans au Prado de Madrid. Passionné par ce qu’il pouvait découvrir des grands maîtres de l’art pictural espagnol tels que Vélasquez, Goya, il a travaillé cet art en autodidacte jusqu’en 1990 où il a par la suite intégré l’école des Beaux Arts de Dunkerque, ville dans laquelle il a vécu une grande partie de sa vie.

 

Influencé des zones désaffectés et du paysage industriel, paysage qu’il pouvait voir ou percevoir, ses toiles sont parfois à la limite de la monochromie, révélant, structures métalliques, façades industrielles, récipients, reflétant quelques natures mortes, abandonnées, rouillées avec le temps, mais pour lesquelles le temps n’efface pas les traces de vie.

« Le temps de la peinture, couche après couche, écaillée, abstraite en soi, c’est révéler à la fois la force et la fragilité des ces objets industriels qui n’en finissent pas de vieillir, qui s’érodent, et qui révèlent en moi une poésie de l’usure… »

Aujourd’hui, il vit à Marseille, toujours à la recherche de paysages qui marquent le temps, où ressort ça et là une lumière éphémère, le bleu du ciel ou de la mer de la Cité Phocéenne.

Venu spécialement pour une rencontre avec la presse et très disponible lors de notre interview, nous découvrons un artiste sensibilisé par cet invitation à l’exposition, forme d’une reconnaissance de son travail.

 

Jusqu’au 19 juin 2016, au Centre d’Art Campredon de l’Isle sur la Sorgue.